Mission Ouvrière de l’Orne : 2017...  60e Anniversaire... et après ?

02 33 83 90 65

2017… le 60e Anniversaire : Et ensuite... ?

Qu'est-ce que l'ACO ?

L’Action Catholique Ouvrière est un mouvement d’Église sous la responsabilité de laïcs et une association Loi 1901. Crée en 1960, elle fonde sa mission sur celle du Christ et de toute l’Église ; accueillir et annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. Ses membres vivent une double fidélité à Dieu et au monde ouvrier.

Assemblée Générale - ACO de l'Orne - le 21 septembre 2019

MOT D’ACCUEIL 

 

Bonjour à toutes et à tous.

Un an a passé ! Un an, c’est long et pourtant ça passe vite.

Un an, c’est long quand on est souffrant.

Un an, c’est long quand on est au chômage et que l’on ne voit pas le bout du tunnel.

Un an, c’est long quand un couple part à la dérive et que l’être aimé a tourné le dos et s’en est allé.

Un an, c’est long quand les proches, les amis en qui l’on croyait se sont détournés dès que le vent a commencé à souffler en tempête dans notre vie ou quand un deuil nous laisse dans un désarroi et une solitude insoutenable.

Qui que nous soyons, nous sommes à même de vivre tout cela. Mais à l’ACO, on ne reste pas les mains dans les poches. On tend la main, on ouvre les bras et quand les problèmes ou les malheurs nous submergent, on voit des copains arriver alors vers nous, mains et bras ouverts.

Serait-on déjà au paradis ? Sans doute pas tout à fait ! Mais chaque fois qu’on s’engage, qu’on milite avec ceux qui n’en peuvent plus, qui sont au fond du gouffre ou tout au bord, on refait à la fois leurs forces et les nôtres. Je devrais dire : « Il refait nos forces ! ». Oui, Dieu de la vie nous rejoint, Il met au cœur une Espérance, chantons-nous souvent. Alors que le Paradis ait un goût de solidarité, ça ne m’étonnerait pas.

Oui, Jésus est sur tous nos rivages et nous demande encore et toujours de jeter nos filets avec toute la fougue dont nous sommes capables ; pas pour prendre au piège quiconque mais pour permettre au plus grand nombre de découvrir de quel Amour ils sont aimés, de quel Amour nous sommes aimés ; qu’ils ne sont pas, que nous ne sommes pas seuls au milieu des pires galères.

Alors nous voici à l’action dans nos syndicats, nos comités de quartier et tant d’associations. Le grand Débat ? Nous y prenons place pour porter une parole, une autre parole. A l’occasion des élections européennes, nous organisons des rencontres pour nous éclairer mutuellement sur les réalités européennes et les enjeux du scrutin. Nous nous engageons auprès des immigrés pour qu’un accueil plus humain leur soit réservé. Nous écoutons la parole des copains en ESAT quand ils expriment leur vision des choses et se joignent à nos luttes pour améliorer leur vie et la nôtre. Et j’en suis sûr, nombre d’entre nous s’associeront, en ce 21 septembre, à la Marche pour le climat et la justice sociale sans oublier la journée du Travail décent, le 7 octobre qui nous donnera une nouvelle occasion de nous engager. Et au bout de tout ça, nous nous surprenons à dire « En fait, un an ça passe vite !

Alors lorsque aura lieu, les 16 et 17 mai 2020, la Rencontre régionale à Sées, nous pourrons rendre grâce pour tout ce qui aura été vécu depuis Saint-Etienne et reprendre tous ensemble des forces pour l’étape suivante. En cette année 2020, nous aurons aussi à fêter dans la joie les 70 ans de l’ACO, pas comme des anciens combattants, catégorie qui a tout mon respect, mais comme des militants et des témoins régénérés pour qu’adviennent dans notre monde la paix et la justice et que vive l’ACO.

Thierry

Marche pour la paix Samedi 21 septembre 2019

Rencontre des comités de secteur aco de l’orne

du 25 mai 2019

Les comités de secteur ACO de l’Orne se sont réunis pour la deuxième fois ce 25 mai 2019 à Sées (Il existe un comité secteur sur Mortagne, Flers, Argentan, Sées, Alençon) Chacun d’eux assure le lien avec le comité diocésain de l’ACO de l’Orne. Cela permet de faire vivre les orientations et les convictions du mouvement ; ils sont aussi moteurs pour réagir aux événements (religieux, spirituels, sociaux).

Cette matinée nous a permis de partager la vie de nos secteurs sur le diocèse.

Le secteur de Mortagne était représenté par Valérie, Véronique, Geneviève et Thierry. À Mortagne la récente mise en route du Comité de secteur a permis d’organiser un débat-partage sur les élections européennes.  Une quinzaine de personnes étaient présentes. Après la diffusion d’un montage vidéo sur l’histoire de l’Europe et un autre sur son fonctionnement (un organigramme sur les instances représentatives de l’Union européenne a également été distribué), une discussion s’est engagée sur la vision qu’avait chacun de cette institution. Voici quelques réactions :

          « Je comprends mieux comment fonctionne l’Europe.

          Je découvre l’étendue des domaines où elle intervient.

          L’ACO est dans son rôle quand elle propose ce genre d’échanges. Cela permet de rencontrer du monde pour dialoguer sur des sujets parfois difficiles.

          Inviter quelqu’un à un événement ACO, c’est déjà délivrer un message. »

Les secteurs d’Argentan, Alençon et Flers ont, eux aussi, organisé un partage sur l’Europe. A l’occasion du « Grand débat », l’ACO a organisé trois rencontres sur l’ensemble du diocèse.

Lionel nous rappelle que c’est important que l’ACO continue à susciter le partage, le débat. On avance les uns avec les autres et pour les autres. En tant que chrétiens et citoyens nous devons prendre part aux débats, aux décisions et donner la parole au plus petit, au plus fragile.

Un constat général : il va falloir apprendre à mieux communiquer, à inviter plus largement pour que nos propositions soient connues du plus grand nombre.

Selon Valérie, pour être visibles il faut un lieu d’accueil bien identifié (maison paroissiale ou lieu plus neutre ?), avec des permanences régulières. Nos actions ne sont pas assez visibles dans la presse.

Claude croit à la richesse du contact personnel : « L’invitation est déjà l’action. ». Toute invitation doit faire l’objet d’un suivi : « Un NON, aujourd’hui, prépare un OUI, demain. ».

Lionel revient sur l’importance de la « Carte de relations » chère à l’ACO : À qui suis-je relié(e) dans chacun de mes lieux de vie ?

Les représentants des comités de secteurs ont également réfléchi à la préparation de notre traditionnelle rencontre de fin d’année au prieuré Saint-Ortaire, près de Bagnoles-de-l’Orne. Elle aura lieu le samedi 22 juin, non pas l’après-midi comme à l’accoutumée mais de 9 h 30 à 16 h 30 pour permettre à chacun d’honorer des engagements souvent nombreux en cette période.

Le programme de cette journée : Accueil, partage de ce qui nous a marqué cette année ; célébration, repas partagé, temps détente pour terminer.

Après avoir dit une prière tous ensemble, la réunion s’est terminée par l’annonce de quelques dates :

          Le 21 septembre : assemblée générale et temps de formation

          En 2020 aura lieu l’assemblée régionale et les 70 ans de l’ACO.

La rencontre s’est terminée en se donnant donc rendez-vous le 22 juin à Saint-Ortaire

Thierry DUBOIS, président

Lionel LECERF, élu au Conseil national

Outil gratuit et accessible à tous

Je crée mon site Internet